élus Verts

Veuillez nous faire savoir si l'une des informations ci-dessous est obsolète et incorrecte. Nous sommes une organisation en grande partie dirigée par des bénévoles, votre aide est donc appréciée.

Nous avons également commencé cette fiche Google. Si vous souhaitez vous porter volontaire pour nous aider, veuillez contacter secretariat@globalgreens.org.

ÉLUS VERTS

Les Verts se présentent aux élections depuis la création des premiers partis verts en Tasmanie et en Nouvelle-Zélande en 1972. Le premier élu vert a été Hélène Smith en 1973 lorsqu'elle a remporté un siège au conseil municipal de Porirua (Nouvelle-Zélande). Le premier vert élu à un parlement national a été Daniel Brélaz de la Suisse en 1979.

 

Depuis lors, les Verts ont été élus à des milliers de sièges à travers le monde dans les parlements locaux, régionaux, nationaux et internationaux. Au niveau national, les Verts détiennent un total d'au moins 314 sièges en décembre 2013, contre 296 en juillet 2011. Cela comprend 222 sièges dans 20 pays européens et 86 autres sièges en Australie (10), Brésil (11), Canada (2), Colombie (8), Congo (1), Égypte (1) Mexique (37), Mongolie (2), Nouvelle-Zélande (14) et Vanuatu (5). Il y a aussi 46 Les Verts occupent des sièges au Parlement européen. Utilisez les liens ci-dessous pour en savoir plus sur les élus verts dans le monde.

La plupart des Verts élus au niveau régional, national ou international ont été élus dans des électorats à plusieurs sièges (districts/circonscriptions/circonscriptions) par le biais de systèmes de représentation proportionnelle. Cependant, les Verts remportent de plus en plus d'élections directes dans des électorats uninominaux, y compris Elizabeth May à la Chambre des communes du Canada en 2011 et Caroline Lucas à la Chambre des communes britannique en 2010. Pour plus d'informations sur ces victoires vertes individuelles, voir:

Les Verts élus aux élections nationales

Verts élus aux élections nationales/provinciales

Verts élus aux élections municipales/de comté